De Q à T - Revenu net foncier

Il est égal au revenu brut foncier diminué des charges fiscalement admises, à savoir :

  •   dépenses de réparation, d'entretien, d'amélioration,
  •   frais de gérance,
  •   intérêts des emprunts relatifs aux opérations précitées et à l'achat de l'immeuble,
  •   déduction forfaitaire.