Nadine Morano s'indigne contre une femme voilée à la plage

C'est via Facebook qu'elle a exprimé sa colère. Nadine Morano a pris son clavier à deux mains, lundi 18 août, pour dénoncer une scène qu'elle a vécue pendant ses vacances. L'eurodéputée UMP fait part de sa consternation après avoir vu une femme voilée sur la plage.
Ses mots sont volontairement forts: "La France est un Etat laïc: Il convient de l’aimer, de respecter sa culture et le droit des femmes, l'égalité entre les hommes et les femmes ou il convient d’aller vivre ailleurs!", écrit l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy. Pour elle, "c'est une atteinte à notre culture qui heurte en matière d'égalité homme-femme".
Et pourtant comme Nadine Morano le dit elle-même quelques lignes plus haut dans son billet, ce qu'a fait cette femme n'a rien de répréhensible sur le plan légal. "Il n’y a rien qui porte atteinte à l’ordre public puisque la femme avait le visage découvert conformément à la loi", dit la députée européenne. Effectivement, comme le rappelle l'Observatoire de la laïcité , "la plage est un lieu public comme un autre".
Pour Nicolas Cadène, rapporteur général de l'institution, "il n'y a aucune réglementation particulière pour les plages". "Interdire une femme au motif qu'elle porte le voile serait une discrimination. Sauf à ce qu'elle ait le visage couvert, mais dans ce cas il n'est pas question de laïcité mais d'ordre public avec un problème d'identification des personnes", explique-t-il.
Un élu ne peut donc pas décider d'interdire les plages de ses communes à une femme voilée, comme l'a appris à ses dépens le maire UMP de Wissous (Essonne). Richard Trinquier avait pris un arrêté municipal pour interdire l'accès de Wissous-Plage "aux personnes portant de manière ostentatoire des signes religieux susceptibles d'occasionner un trouble à l'ordre public (niqab ou burqa, croix ou étoile de dimensions manifestement excessives)". Mais le tribunal administratif de Versailles a suspendu le texte lundi 11 août.

admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités