Clap de fin pour les concours de "Mini-Miss" !

Des concours où les petites filles âgées de quelques années seulement sont vêtues et maquillées comme de vraies dames et sont hyper sexualisées pour le plaisir de mère de famille au foyer qui dépensent des milliers de dollars en frous-frous et en postiche. En France, les concours de « mini-miss » n’ont jamais été aussi loin mais dans le but de protéger les enfants et éviter toutes les dérives possibles dans ce milieu, le Sénat a décidé de purement et simplement les interdire sur l’ensemble du territoire français.

En France les concours de beauté sont définitivement interdits pour toutes les petites filles comme les petits garçons de moins de 16 ans. Au-delà de cette limite d’âge, les concours seront autorisés dans la mesure de respecter quelques règles et d’éviter quelques accoutrements non adaptés aux jeunes. C’est Chantal Jouanno qui avait demandé que cet amendement soit voté dans les plus brefs délais afin de protéger les enfants des dérives de ces concours de « Mini-Miss » et d’éviter de reproduire les mêmes schémas qu’aux Etats-Unis. Les enfants sont faits pour s’amuser et non pour être des poupées vivantes de leurs mamans.

L’organisation des concours est devenue illégale. En cas de manquement à cette loi, les organisateurs risquent jusqu’à deux ans de prison et une amende de plus de 30 000 euros d’amende. Chantal Jouanno souhaite ne pas faire croire aux petites filles que dans la vie tout se joue avec l’apparence physique.  Pour elle, l’intérêt commercial ne doit pas primer sur l’intérêt social ! L’amendement a été voté de 196 voix contre 146. Une majorité qui réjouit toutes les mères de famille qui sont contre cette pratique mais aussi pour la plupart des sénateurs dans le but de protéger les enfants. En revanche, un autre amendement encadrant les activités des enfants mannequins a lui été rejeté par le sénat ! Les organisateurs de concours vont-ils se manifester et protester ? Affaire à suivre !


admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités