Marseille : Procès des crèches sauvages !

Dans les grandes villes, les mères de famille doivent prendre leurs précautions et inscrire leur futur enfant dès l'annonce de la grossesse alors que le nourrisson n'a même pas encore pointé le bout de son nez et qu'il est encore au stade premier de foetus. Une situations incompréhensible dans un des pays ayant un des taux de natalité les plus élevés d'Europe. François Hollande avait pris des engagements durant sa campagne mais en attendant comme à Marseille, les crèches non autorisées ou sauvages sont légion.

Une nourrice de 59 ans est jugé pour avoir monté une crèche illégale sans aucune autorisation ni agrément de la part des autorités en charge de la préservation de la petite enfance. C'est à la fin du mois de juin que sa crèche dite sauvage avait été investi par les forces de l'ordre. Dans les murs de cette crèche non autorisée, entre 15 et 25 enfants de six mois à trois ans étaient placés une grande partie de la journée dans un appartement de seulement 50 mètres carrés avec une cour intérieure de 30 mètres carrés. Les familles devaient débourser 17 euros par jour pour faire garder leurs enfants par Monique Monarcha cette nourrice dans l'illégalité.

Les spécialistes de la Protection maternelle infantile (PMI) avaient déjà fait des repérages dans les lieux en 2008 et en 2009. Les irrégularités avaient aussi été détectés et dénoncés auprès des autorités de la ville. Les parents ont défendus leur nourrice en affirmant qu'ils n'avaient aucun autre moyen de faire garder leurs enfants c'est pourquoi ils laissaient leurs enfants à cette nourrice hors-la-loi. L'URSSAF et la CAF réclament plus de 28 000 euros à la nourrice pour avoir toucher des prestations dont elle n'avait pas le droit pour les enfants qu'elle gardait.

L'avocat de l'accusée parle de "vide juridique" dans cette affaire car dans la ville de Marseille il manque quelques milliers de places de crèches. C'est pourquoi les parents choisissent des modes de garde à la limite de légalité pour faire garder leurs enfants avec parfois de nombreux risques car les assurances ne prennent pas en charge ces crèches sauvages. Le nourrice devrait répondre aux accusations de "travail dissimulé par dissimulation d'activité et de salariés" mais aussi de "création sans autorisation d'un établissement de service d'accueil d'enfants de moins de six ans". Elle encoure une peine maximale de trois années prison et d'une forte amende. La justice prendra-t-elle compte des circonstances aggravantes ? Affaire à suivre !


admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités