Obama et le voile: polémique en France

Le Quai d'Orsay affirme que la France ne prend pas pour elle les reproches du président américain sur les pays occidentaux interdisant le port du voile islamique. Les associations de défense du droit des femmes ont réagi elles aussi. Mais le président Français répond tout de même à cette question lors du Point Presse des 2 présidents du 6 juin. Au nom de la laïcité, la France a banni en 2004 dans les écoles les signes religieux ostentatoires avec une loi interprétée comme ciblant surtout le voile slamique. La polémique fait également rage au Canada et en Allemagne alors qu'en Belgique, 90% des écoles le bannissent et il est jugé «discriminatoire» par un décret du Conseil d'Etat. Le président Obama a défendu au Caire le port du voile en Occident. '' Il est important pour les pays occidentaux d'éviter de gêner les citoyens musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent, et par exemple en dictant les vêtements qu'une femme doit porter ", a notamment lancé le président américain, qui est revenu 3 fois sur le sujet au cours de son intervention. L'association Ni Putes Ni Soumises a réagi vendredi, estimant que les propos du président américain " mettent à mal le combat de millions de femmes "qui luttent contre " la violence des fondamentalistes ". Mêmes réactions pour la Ligue du Droit international des femmes, pour qui ces propos sont " une gifle " pour toutes les femmes qui luttent pour ne plus le porter, dit Anne Sugier, sa présidente.Elle ajoute: " Les sociétés humaines, ajoute-t-elle, sont construites sur des symboles. Positifs comme les couleurs d'un drapeau ou un chant de libération. Négatifs comme le costume du bagnard ou le voile sous lequel disparaissent les femmes d'Arabie Saoudite ". pointblog.fr


admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités