Tensions entre des juges d'instruction et le président du TGI de Paris

Motif de leur courroux: un courrier addressé à 11 d'entre eux par le président du tribunal de grande instance de Paris leur reprochant une visite à la maison d'arrêt de La Santé qu'ils auraient cachée à leur hiérarchie, a-t-on appris mardi de source judiciaire. Le 10 décembre, ces onze juges d'instruction s'étaient rendu à prison de La Santé "dans l'exercice de leurs obligations légales", précisent les signataires de ce courrier transmis mardi au président de la chambre de l'instruction, Norbert Gurtner. La chambre de l'instruction est la juridiction qui contrôle le travail des juges d'instruction. A l'issue de leur visite de La Santé, ils avaient indiqué à la presse vouloir notamment exercer les prérogatives que leur confère l'article D-177 du Code de procédure pénale qui prévoit qu'un juge d'instruction ou un juge des enfants peuvent visiter les maisons d'arrêt de leur ressort pour y voir les prévenus "aussi souvent qu'ils l'estiment utile". Dans son courrier en date du 15 janvier, le président du TGI de Paris, Jacques Degrandi, ne partage pas leur lecture de cet article et qualifie leur démarche de "déloyale" avant de leur reprocher d'avoir évincé une partie de leurs collègues et "dénigré" les conditions de détention. Ce que démentent les intéressés. "Il nous apparaît relever de notre devoir de nous préoccuper des questions relatives à la détention provisoire et de communiquer sur ce sujet afin d'expliquer à l'opinion publique notre souci de respecter notre obligation constitutionnelle de protection des libertés individuelles, dans un contexte de dénigrement permanent", écrivent les juges dans ce courrier que l'Associated Press a pu consulter. Cette querelle entre la quasi totalité des juges d'instruction du service général (une trentaine) et le président du tribunal prend un relief d'autant plus important que ce dernier s'est prononcé le 13 janvier, lors de la traditionnelle audience de rentrée solennelle du tribunal, pour la suppression du juge d'instruction et son remplacement par un juge de l'instruction. Le chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy, s'est prononcé le 7 janvier en faveur de la suppression du juge d'instruction, estimant que ce magistrat ne garantit plus "le respect des libertés individuelles" au profit d'un juge de l'instruction qui contrôlerait les actes d'enquête effectués sous le contrôle du procureur de la République, hiérarchiquement dépendant du ministre de la Justice. AP nouvelobs


admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités