Suicide du professeur mis en garde à vue à la suite de l'accusation d'un élève

Enseignant au collège César-Savart de Saint-Michel, le professeur, retrouvé vendredi par les pompiers et les gendarmes, avait "de gros problèmes familiaux", a indiqué à l'AFP le procureur de Laon Olivier Hussenet, qui a toutefois estimé que la garde à vue avait pu être "un élément déclencheur" du suicide. Le professeur de sciences, âgé de 38 ans, aurait eu un différend mardi avec un élève de 15 ans, arrivé en retard en classe. Lors d'une explication sans témoin, à la fin de la classe et dans la salle de cours, il aurait donné un coup de poing à l'élève, lequel, muni d'un certificat médical établi le jour des faits, avait porté plainte avec ses parents mercredi. Le professeur, qui a toujours nié les faits, avait été placé en garde à vue jeudi matin pour violences ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) inférieure à huit jours par une personne chargée d'une mission de service public. Sa garde à vue avait été levée jeudi en fin d'après-midi. Installé "depuis 15 ans" dans la région, il avait ensuite été raccompagné chez lui par le principal du collège. Le suicide, qui a eu lieu "dans la nuit de jeudi à vendredi", "ne fait aucun doute", selon le procureur. Le professeur avait laissé un mot annonçant qu'il allait mettre fin à ses jours, et dans lequel "il n'y a rien sur les raisons de son geste", a ajouté M. Hussenet, qui s'est dit "consterné par ce drame". La vie privée de cet enseignant, qui avait mis en vente son domicile, "était en train de se défaire", selon le magistrat qui a évoqué notamment "une séparation de couple", sans autre précision. "Ca a pu avoir une incidence sur le plan professionnel", a-t-il estimé. Si, de fait, "l'action publique est éteinte", l'enquête sur les faits présumés de violence "va se poursuivre discrètement, une fois que l'émotion sera retombée", selon le procureur, qui indique que d'autres élèves, d'autres parents et d'autres professeurs seront entendus.


admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités