De Q à T - Remboursement par anticipation

L'emprunteur a la possibilité de rembourser, de façon partielle ou totale, le capital restant dû avant la dernière échéance prévue initialement dans le contrat de prêt. Le montant de ce remboursement doit alors représenter au minimum 10 % de la somme empruntée. Pour les prêts à taux fixe, cette opération entraîne généralement des frais appelés indemnités qui ne peuvent excéder 3 % du capital restant dû avant remboursement. Les indemnités de remboursement anticipé ne peuvent être exigées lorsque le remboursement anticipé est motivé par :

  •  la vente du bien IMMOBILIER faisant suite à un changement de lieu d'activité professionnelle de l'emprunteur ou de son conjoint ;
  •   le décès de l'emprunteur ou de son conjoint ;
  •   la cessation forcée de l'activité professionnelle de l'emprunteur ou de son conjoint. Report chômage
  •   Sous certaines conditions, la compagnie d'assurance accepte simplement un report de la mensualité en fin de contrat sans supplément d'intérêt. Le nombre d'échéances à reporter est limité et varie suivant les organismes prêteurs. Se renseigner auparavant.