La France condamnée par la CEDH pour une arrestation violente dans une gare RER en 2004

La CEDH a estimé qu'un "faisceau d'indices suffisant" permettait de conclure qu'Abdelkader Ghedir avait subi des mauvais traitements lors de son interpellation en gare RER de Mitry-Mory (Seine-et-Marne) par des agents de sécurité de la SNCF, qui l'avaient ensuite remis à la police.

La Cour a estimé que les autorités françaises ne lui avaient "pas fourni d'explication satisfaisante et convaincante à l'origine des lésions du requérant", qui se trouve depuis confiné dans un fauteuil, avec une incapacité partielle permanente (IPP) estimée à 95%.

Abdelkader Ghedir avait été interpellé par des agents de la surveillance générale (Suge) de la SNCF qui l'avaient ensuite remis à des policiers.

Au cours de l'enquête, qui s'était soldée par un non-lieu --confirmé en 2011 par la Cour de cassation--, la CEDH a remarqué que "des éléments contradictoires et troublants" avaient été rassemblés.

Ces contradictions concernaient "notamment la violence dont Abdelkader Ghedir aurait ou non fait preuve lors de l'arrestation et celle dont il aurait été victime, ainsi que des variations dans les déclarations de certains fonctionnaires de police", ont précisé les juges.
Alors que les agents de la Suge avaient affirmé avoir procédé à "une interpellation modèle (...) les fonctionnaires de police y ayant assisté la qualifièrent de +musclée+", ont noté les juges de Strasbourg.

En outre, certains policiers ont raconté avoir vu un agent de la Suge "donner un coup de genou au visage à Abdelkader Ghedir, alors qu'il était maintenu au sol", selon le rappel des faits de la CEDH.

La Cour ne s'est pas prononcée sur une éventuelle satisfaction équitable à accorder au requérant et à sa famille, qui pourra faire l'objet d'une décision à une date ultérieure.

L'arrêt est non définitif et peut être contesté sous trois mois.

AFP
admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités