Logiciel espion Babar : la France, suspect numéro 1

Très sophistiqué, capable d'enregistrer des conversations audio (d'où les grandes oreilles) et les frappes clavier, il aurait été découvert en 2011 par une agence de renseignement canadienne (Centre de la sécurité des télécommunications du Canada), et on en trouve trace dans un document fourni par Edward Snowden. Il serait donc l'oeuvre des services secrets français même si aucune preuve matérielle vient étayer cette hypothèse.
"Babar est un outil d’espionnage complet, conçu pour espionner l’activité d’un utilisateur sur une machine infectée", écrit de son côté la spécialiste Marion Marschalek, cité par Libération, afin de mener des attaques ciblées. "Le nombre de machines infectées est plutôt restreint et choisi", souligne-t-elle.

On aurait trouvé sa trace dans des machines en Algérie, Côte-d’Ivoire, Norvège, Grèce, Espagne et Canada. Mais aussi l'Iran dans le cadre de son programme nucléaire, un peu comme Stuxnet, mais en moins puissant.

Selon le Monde, le malware aurait été développé par des services dédiés de la DGSE (sécurité extérieure), qui n'en seraient pas à leur coup d'essai. L'éditeur de sécurité G Data explique que le malware est très proche d'Evil Bunny moins perfectionné que Babar mais qui affiche très clairement sa paternité. Mais l'éditeur se garde bien d'établir un lien entre ces deux virus et l'Etat français. Les preuves manquent, pour le moment...

Paul Rascagnères, de l'entreprise allemande, explique : "l'attribution de l'origine, surtout dans le cas d'un malware professionnel, est toujours difficile (mais) l'assertion canadienne sur une implication 'des services de renseignement français reste inchangée (à cause) d'indices dans le code".

En effet, l'emploi du terme "ko" pour kilo-octect est typiquement français, la plupart des autres pays employant "kb" pour kilobyte. Suffisant pour faire de l'Etat français le créateur de Babar ?La seule chose dont on peut être sûr, c'est qu'il n'y a aucune raison que la France n'ait pas sa petite armée de hackers, comme tous ses voisins européens, ses alliés et ses ennemis.
admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités