Bercy veut s'attaquer au monopole des pharmaciens

Après les notaires et les huissiers de justice, les pharmaciens sont également dans le viseur de Bercy, qui souhaite mettre fin à leur monopole sur certains médicaments. C'est en tout cas ce que préconise un rapport de l'Inspection générale des finances (IGF), révélé par Les Échos (article pour abonnés), qui juge les marges des pharmaciens trop élevées sur la vente de médicaments dont la prescriptions est facultative.

"Deux catégories sont concernées, qui à elles seules représentent 9% du chiffre d’affaires des officines", écrit BFMTV. La première concerne tout d’abord les médicaments dont la prescription est facultative mais remboursable, comme le Doliprane, le Spasfon ou l’Aspegic. Si le prix est bien fixé par l’État, rien n'empêche les pharmaciens d’augmenter leurs marges en négociant auprès du laboratoire.

Deuxième catégorie cité dans le rapport, les médicaments non remboursés, comme le Nurofen, l'Humex ou le Fervex. Ici, les pharmaciens ont la possibilité de fixer librement le tarif qu'il souhaite, ce qui peut mener à des abus. Comme le souligne le rapport de l'IGF, leur prix a augmenté deux fois plus vite que le coût de la vie depuis 15 ans.

L'IGF recommande donc de mettre fin au monopole des pharmaciens, en misant sur le jeu de la concurrence et la commercialisation de certains médicaments dans les supermarchés ou parapharmacies pour faire baisser les prix.

Cette libéralisation de la vente des médicaments non-remboursés pourrait conduire également à une diminution des tarifs réglementés des médicaments remboursables, et ainsi, diminuer leur poids dans les remboursements de l’Assurance maladie.

Dans son rapport, l'IGF s'est aussi prononcée pour d'autres mesures, comme la fin du numerus clausus pour les étudiants en pharmacie, l'ouverture du capital des officines à des investisseurs extérieurs et la liberté d'installation totale pour les pharmaciens.

admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités