Alcool à la SNCF: la société procède à des vérifications

C'est l'un des postes d'aiguillage de Paris-Ouest, parmi les plus importants d'Ile-de-France. Il gère - en un seul point de commande - une centaine d'itinéraires qui rayonne jusqu'à Rouen (Seine-Maritime). Un poste tout relais à transit souple, un PRS dans le jargon des cheminots, où l'aiguilleur doit être vigilant en permanence, car, contrairement aux postes d'aiguillage à la technologie plus récente, ici l'homme n'a pas encore été remplacé par l'informatisation et l'automatisation de l'ensemble du processus.
L'agent SNCF qui, en février, a filmé ses camarades au "travail" n'est pas un délateur. Il a eu peur, six mois après l'accident ferroviaire de Brétigny-sur-Orge qui a causé la mort de sept personnes et en a blessé trente autres en juillet 2013, qu'une nouvelle catastrophe se produise. Il s'est d'abord tourné vers sa hiérarchie pour témoigner de la série de dysfonctionnements dont il était témoin : l'introduction d'alcool - comme on le voit sur cette vidéo - n'est pas le moindre. Une série de négligences qui pourraient être fatales, surtout aux heures de pointe. Mais ses supérieurs sont restés dubitatifs.
Il a donc filmé une salle de travail, dédiée à un apéro au punch, dont la recette est ici détaillée : rhum-piment-citron. L'alcool est conservé dans une bouteille d'eau minérale. On se rince le gosier tout en jetant un oeil sur le poste d'aiguillage. Dans la séquence, un aiguilleur manque de faire rater un embranchement à un train alors que celui qui l'a précédé est toujours à quai. "Rien de grave", commente le fautif, reprenant une gorgée de punch pour se rassurer.
Finalement, le vidéaste-lanceur d'alerte a été licencié par la SNCF après un examen au grade supérieur raté ! Un prétexte ? Il est vrai que ses supérieurs directs mais également la direction des infrastructures ont pu être agacés qu'il tire trop souvent le signal d'alarme. Contactée par Le Point.fr, la SNCF affirme condamner la présence d'alcool sur un lieu de travail si ces faits sont avérés.

Source: lepoint.fr

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités