Les joueurs compulsifs sous surveillance

Les opérateurs de jeux traditionnels comme la Française des jeux ou les sites de jeux en ligne et même les casinos veulent mettre en place plus de surveillance et de contrôle dans la détection des joueurs compulsifs afin d'éviter ces situations de grande détresse pouvant amener à des drames. La Française des jeux souhaite elle mettre en place des formations des détaillants et de tous ses revendeurs pour éviter les drames personnels et familiaux des joueurs compulsifs mais est-ce réellement faisable d'empêcher des joueurs de jouer mais est-ce que ces opérateurs le souhaitent-ils réellement ou est-ce un simple coup de pub après la tragédie de ce week-end où un joueur compulsif s'est donné la mort après une forte addiction qui lui a tout pris et a causé d'importants problèmes au sein de sa famille.

Le joueur qui s'est suicidé jouer des dizaines de milliers d'euros dans le même bureau de poste de l'Oise. Le buraliste vient de se faire retirer sa licence à la suite du drame et la Française des jeux dénonce la non assistance de celui-ci envers un joueur qui se ruinait chez lui. Le buraliste, lui, avoue n'être en rien dans ce suicide et vient d'assigner en justice l'opérateur de jeux devant le Tribunal de Commerce de Nanterre car il assure qu'il n'est pas responsable dans cette affaire et que l'opérateur de jeux lui même pousse les joueurs à jouer encore et toujours plus.

La Française des jeux appartient à 72% à l'Etat mais quand les caisses se remplissent l'Etat ne peut pas faire de limitation mais il a désormais pris le parti de faire des "jeux responsables" pour éviter à l'avenir de telles situations dramatiques. Des formations seront dispensées pour sensibiliser les buralistes à percevoir et limiter les jeux des joueurs compulsifs. Est-ce que cette formation sera vraiment efficace et est-ce qu'un buraliste peut vraiment refuser à un client de jouer ? Affaire à suivre


admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités