Taxe sur le référencement : Google tape du poing sur le table !

Google ne compte pas se faire marcher sur les pieds de la sorte et le groupe vient de lancer des missives en informant de nombreux cabinets ministériels de répercussions d'une telle taxe. Il menace notamment de retirer tous les sites des journaux comme Le Monde ou l'Express pour ne citer qu'eux de son moteur de recherche. Une perte sèche pour les groupes de presse car les internautes sont de plus en plus nombreux à lire les informations directement sur internet et non plus en achetant un journal papier au kiosque du coin.

La taxe sur le référencement fait beaucoup parler. Les éditeurs de presse eux planchent sur le sujet depuis plusieurs mois déjà afin de faire payer google pour le référencement de leurs sites. Ils estimants tous que les le groupe tire un important profit sur les recettes publicitaires en incorporant des espaces publicitaires sur les sites mais aussi sur leur moteur de recherche. Les éditeurs souhaitent incorporer cette nouvelle taxe dans la loi comme pour celle des droits d'auteur présent dans la musique ou encore dans la littérature.

Ce projet de loi a été favorablement accueilli par de nombreux ministères dont celui de la ministre chargé des questions numérique au gouvernement, Fleur Pellerin qui a affirmé que cette demande était légitime et que le groupe devait reverser une partie de ces recettes pharamineuses. La plupart des pays d'Europe sont favorables à un tel projet qui pourrait rapporter très gros dans les caisses de l'Etat et permettre aux éditeurs de percevoir des crédits plus importants qui sont estimés pour l'année 2013 à 516 millions d'euros. Google ne le voit pas du même oeil et pense qu'une telle loi va "mettre en cause son existence" et "limitait l'accès à l'information". La bataille ne fait que commencer mais s'attaquer à un des plus grands groupes du monde pourrait couter cher à la presse française ! Affaire à suivre !


admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités