Auto-entreprenariat : Un salariat déguisé ?

Le régime de l'auto-entreprenariat a été créé afin de faciliter la création d'entreprise et le développement de nouvelles activités professionnelles à petite échelle. Mais les conditions sont trop strictes surtout concernant les salaires et la limitation du chiffre d'affaires. Après une étude très sérieuse de l'INSEE sur ce statut, sur plus de 328 000 créations d'entreprises en auto-entreprenariat en 2009, seulement 102 000 avaient résister à la fin de l'année 2011. Peu d'entre eux ont réussis à se libérer un salaire et vivre de leur activité.

Une réussite en demi teinte qui pose un problème et qui a ses propres limites. Le revenu annuel moyen de ces auto-entrepreneurs n'étaient que de 4300 euros. Un revenu trop limité pour pouvoir en vivre et devenir un entrepreneur plus important avec des employés et toutes les responsabilités que ça comprend.

Même si le système connait des limites et à rencontrer quelques mauvaises aventures, il reste quand même très attractif pour de nombreux créateurs d'entreprises qui ont réussis leur reconversion dans des branches de l'économie aussi diverses que variées. Plus d'un million de français ont choisis ce statut depuis sa création il y a trois ans. La création d'entreprise en auto-entreprenariat correspond environ à 500 000 par an.

Le problème de ce statut est qu'il est frauduleusement utilisé par des chefs de plus grandes entreprises pour employer de la main d'oeuvre de qualité en tant que prestataire et en exclusivité sans payer de charge sociale et en licenciant à leur guise. De nombreux salariés ont du avoir recours à ce statut pour rester dans leur entreprise sous peine de perdre leur emploi.

Malgré ses limites, le statut fait recette auprès des intéressés comme de l'Etat puisque depuis la création, il a engrangé plus d'un milliard de recettes fiscales grâce aux cotisations sociales et fiscales. Le statut d'auto-entrepreneur est une bonne affaire mais peu couter parfois très cher surtout pour les créateurs abusés par de grandes sociétés !


admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités