Les "vendeurs de listes" sur la scelette !

Les "vendeurs de listes" font souvent parler d'eux surtout quand il s'agit de la rentrée scolaire et de la détresse des étudiants à la recherche d'un logement par tous les moyens. L'UFC Que Choisir s'est penché sur le sujet et les conclusions ne sont pas vraiment encourageantes pour les consommateurs. Le "vendeur de listes" est une simple enseigne qui est spécialisée dans la vente de listes où sont présentes des annonces immobilières concernant des biens en location. Le prix des listes peut varier entre 170 et 450 euros pour les plus onéreuses. Sur cette liste plusieurs critères doivent être indiqués comme le montant du loyer, la surface mais aussi l'emplacement géographique des biens mais dans la réalité la liste ne correspond souvent pas aux demandes et besoins des futurs locataires et parfois même la plupart des bien sont loués ou présents sur internet sur des sites de petites annonces gratuites en ligne ou de particuliers à particuliers.

Il faut savoir qu'un vendeur de listes n'est absolument pas une agence immobilière. Les enseignes entretiennent quand même la confusion pour gagner la confiance des clients. L'UFC Que Choisir a testé les pratiques de ces enseignes en février dernier pour en connaitre sa réelle efficacité. Sur plus de 18 points de vente "testés", 13 justifient leur tarif par des prestations qu'ils ne fournissent pas ou certaines listes ne comportent que très peu d'annonces. Souvent une réelle déception pour les clients et la sensation de s'être fait arnaquer copieusement. Les pratiques sont légales mais souvent décriées par les consommateurs et leurs associations de défense.

Le mieux est de ne pas faire confiance à ces agences car la plupart de leurs annonces sont présentes gratuitement sur internet et sans aucun paiement ni autre détour. L'UFC Que Choisir demande au législateur un encadrement beaucoup plus strict concernant l'encadrement de ces pratiques car ces enseignes et leurs pratiques ne sont pas fiables !

Bonnes recherches à tous !


admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités