Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat

+ de 10.000 affaires familiales en attente, six ans pour que des trafiquants d'héroïne soient jugés: magistrats, avocats et fonctionnaires de Bobigny (Seine-Saint-Denis) ont lancé lundi un "appel" au gouvernement pour qu'il ne laisse pas le deuxième tribunal de France "couler".

Dans la grand salle de la cour d'assises, comble, les représentants de tous les métiers de cette juridiction, réunis pour la première fois, ont livré lors d'une conférence de presse le récit édifiant de la façon dont est rendue la justice en Seine-Saint-Denis, où une famille sur trois vit sous le seuil de pauvreté.

Des greffiers qui doivent acheter eux-mêmes leurs stylos, des juges qui revendiquent de prononcer des jugements "illégaux" car hors des délais raisonnables ou rendus sans la présence d'un greffier, des procès qui se déroulent dans des salles aux températures polaires: la situation est "dramatique", "indigne", "intenable", ont-ils dit à tour de rôle.

En décembre, le tribunal de grande instance de Bobigny avait décidé de supprimer 20% de ses audiences, toutes chambres confondues, en raison du manque de magistrats. Au 1er janvier, il lui manquait 24 juges à temps plein sur les 124 postes prévus, et 44 procureurs pour un effectif théorique de 53.

Pour la juge Corinne Goetzmann, "dans ce département, l'Etat a abandonné sa mission". "Nous demandons des moyens immédiats", a-t-elle lancé. "Nous ne laisserons pas couler le paquebot", a quant à lui prévenu le bâtonnier Stéphane Campana, qui en "appelle à la chancellerie" et "espère que, dans la prochaine loi de finances, l'appel de Bobigny sera entendu".

Le barreau de Seine-Saint-Denis a d'ailleurs décidé la semaine dernière d'attaquer l'État en "déni de justice" compte tenu des délais devenus "insupportables". Les avocats ont convenu "d'engager une action en responsabilité de l'État" en rassemblant d'ici le 8 mars des dizaines d'assignations au nom de leurs clients les plus lésés par l'allongement de ces délais, en particulier dans les affaires familiales.
admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Samsung Electronics annonce un accord final avec des salariés victimes de cancer
Samsung annonce qu'une commission indépendante inspectera ses installations pour améliorer les conditions de travail. Le géant sud-coréen de l'électronique estime que le contentieux avec les familles de victimes est désormais ...
Voir toutes les actualités