Vidéo du viol présumé diffusé sur le Web: La victime ne veut pas déposer plainte

Le procureur de la République de Perpignan a annoncé mardi l'ouverture d'une information judiciaire pour « viol en réunion, enregistrement d'images d'un viol en réunion et atteinte à la vie privée » dans l'affaire de la vidéo mise en ligne ce week-end. Le procureur Achille Kiriakides a ajouté que les deux auteurs présumés de cette vidéo seraient mis en examen « ce matin » mardi. Ils avaient été placés en garde à vue dimanche matin après la diffusion d'images d'une relation sexuelle particulièrement brutale. Ils s'étaient retrouvés samedi 2 janvier au soir pour, « selon leurs dires, faire la fête », a déclaré le procureur à la presse, relevant le « contexte d'alcoolisation » de la soirée.
« À un moment donné, la jeune fille a subi des rapports sexuels qui ont été filmés avec un téléphone portable », puis diffusés sur les réseaux sociaux, a-t-il dit, au côté du directeur départemental de la sûreté publique des Pyrénées-Orientales en charge de l'enquête, Yannick Janas. Le procureur a précisé que « les expertises médicales, informatiques, toxicologiques et psychologiques » détermineraient si « ces relations ont été intégralement et librement consenties ». La victime n'a pas déposé de plainte « pour le moment », a-t-il dit. L'avocate d'un des jeunes hommes identifiés sur la vidéo en ligne d'un viol présumé a déclaré mardi à l'Agence France-Presse qu'il s'agissait « effectivement un libertinage poussé sur fond d'alcool », mais « absolument pas d'un viol, ces faits ne sont pas répréhensibles au sens juridique du terme ». S'ils sont reconnus coupables, les jeunes encourent jusqu'à 20 ans de réclusion criminelle.
La vidéo, probablement tournée avec un smartphone, montre une relation sexuelle entre deux hommes et une femme. On y voit « des jeunes qui partent à scooter avec une fille dans une maison. Ils la font boire, ils la droguent et ils la violent », a expliqué une source judiciaire en Essonne. Le montage d'un peu moins de 5 minutes, diffusé sur Snapchat et relayé sur plusieurs réseaux sociaux comme Facebook, est accompagné de commentaires écrits dégradants sur la jeune femme tout au long de la relation sexuelle. On y voit deux hommes en survêtement, dont on n'aperçoit jamais le visage, boire du whisky et fumer des joints avec leur victime présumée, apathique, qui paraît droguée ou alcoolisée.
admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités