Un bébé rattrapé in extremis

La vigilance du personnel soignant, qui avait été sensibilisé à la question, a heureusement permis de faire échouer la manoeuvre. Un peu avant 13 h, une jeune femme, qui s'était introduite dans l'hôpital une heure avant, entreprend d'ouvrir les portes des chambres de la maternité une à une. « Elle est tombée sur des mamans qui étaient occupées avec leur bébé, et n'a pas insisté. Mais elle est entrée dans la dernière chambre, où elle s'est fait passer pour une pédiatre », raconte Charles Vérité, le maire de Langon et président du conseil d'administration de l'hôpital. La visiteuse a alors expliqué à la jeune mère qu'elle devait faire passer des examens complémentaires au bébé, qu'elle a emmené avec elle. Intriguée par le comportement de cette jeune femme qui ne portait pas de blouse, la maman s'est levée et a vu le faux médecin mettre son enfant dans un cabas de supermarché. Elle a aussitôt donné l'alerte, « et le personnel de l'étage a eu le temps d'appeler le standard, où elle a été interpellée juste avant sa sortie de l'hôpital », poursuit le maire. La ravisseuse présumée, âgée de 21 ans et qui habite Saint-Symphorien, a été placée en garde à vue à la gendarmerie de Langon. Elle devrait être présentée au parquet aujourd'hui. Il s'agirait d'une personne en mal d'enfant, selon les gendarmes. Les soignants de la maternité de Langon avaient reçu une formation pour leur permettre de faire face à ce genre de situations après l'enlèvement du petit Django à la maternité d'Orthez, en décembre dernier. W « Impossible de contrôler tout le monde » Cette tentative d'enlèvement d'un nourrisson à Langon quatre mois après le rapt d'Orthez pose une nouvelle fois le problème de la sécurité dans les maternités. « Ce sont des endroits où l'on vient à la vie, il y a forcément beaucoup de monde qui passe. Il est impossible de contrôler tout le monde, et il n'est pas du tout évident que ce soit souhaitable », estime Martine Chalon, la cadre sage-femme de la maternité langonnaise. « La nuit, explique-t-elle, le service n'est accessible qu'en actionnant une sonnette. Mais aux heures de visite, il suffit d'utiliser un bouton d'ouverture automatique pour entrer. » « Nous n'avons de toute façon pas assez de personnel pour contrôler systématiquement » remarque la sage-femme. « Nous aurons une réunion lundi avec la direction pour tirer les enseignements de ce qui s'est passé », indique-t-elle cependant. « On ne peut pas aller contre la liberté d'aller et venir dans les hôpitaux », estime, comme la sage-femme de Langon, le commandant Bertrand Ponty, de la gendarmerie d'Aquitaine. Le commandant Ponty suggère l'utilisation de la vidéosurveillance : « On voit mal, explique-t-il, comment quelqu'un qui se dissimulerait avec une cagoule ou aurait un comportement anormal, pourrait partir avec un bébé ». Pour le vice-procureur Philippe Ramonatxo, qui faisait le point sur cette nouvelle affaire de Langon, après ce drame évité de justesse, « on ne peut pas tirer de conclusions de ce qui reste deux événements isolés, mais il faut bien sûr que parents et personnels soient vigilants ». Cela a heureusement été le cas cette fois-ci ! La ravisseuse, a-t-il précisé, a été placée en garde à vue et devrait être déférée au parquet de Bordeaux aujourd'hui, avec ouverture d'une information judiciaire pour tentative d'enlèvement de mineur de moins de 15 ans. 20minutes.fr/ladepeche.fr


admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités