Violences à Strasbourg: 300 interpellations

C'est ce qu'a indiqué Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur, sur RTL. «Les manifestants les plus violents, nous les suivions depuis trois jours et nous les avons empêchés de commettre un certain nombre d'exactions», a-t-elle assuré. La plupart des manifestants les plus violents sont originaires de plusieurs pays européens, mais «vous avez une règle de droit international qui fait que les gens sont jugés sur le lieu où ils commettent des exactions», a ajouté la minstre. Les succès diplomatiques de ce sommet resteront entâchés par ces violentes émeutes qui ont secoué toute la journée de samedi la capitale alsacienne et ses abords. Incendies, caillassages, destructions multiples: des militants radicaux anticapitalistes cagoulés et armés de barres de fer ont fait sombrer dans la violence la manifestation internationale contre le sommet de l'Otan qui a rassemblé en début d'après-midi entre 10 000 et 30 000 personnes. Après une matinée déjà très tendue, la situation s'est aggravée à partir de 14 heures. «Il y a eu des blessés», victimes de gaz lacrymogènes et de tirs de flashball, a confirmé un porte-parole du Medical Team des anti-Otan sans en préciser le nombre. Vers 17 heures, la manifestation des anti-Otan commençait à se disperser. Une centaine de personnes continuait d'affronter les forces de l'ordre. Le centre ville de Strasbourg restait, lui, inaccessible. Des milliers de manifestants pacifistes se sont retrouvés coincés entre forces de l'ordre et casseurs. Auteurs des principales violences, une centaine au moins de militants «Black Blocks» allemands ont pillé, ravagé et incendié un poste de police inoccupé, un hôtel, une chapelle, une pharmacie ainsi que l'office du tourisme proche du pont de l'Europe qui enjambe le Rhin. Certains, en queue de cortèges, ont même dressé des barrages à l'aide de wagons, tractés à la main, les disposant en travers de la rue du Port du Rhin. L'ancienne Poste du quartier du Port a également été pillée. Une vingtaine de personnes masquées ont mis le feu à une boutique d'une station-service et à un poste de police. Ce groupe violent, en tête d'un cortège de 3 000 à 4 000 manifestants, a ensuite dressé une barricade sur le pont à l'aide de poteaux indicateurs et de mobilier de bureau et incendié des pneus. Ces manifestants ont également décroché des drapeaux à l'entrée du territoire français et saccagé le bâtiment en brisant toutes les vitres à coups de pelles et pierres. «Rien ne s'est passé comme prévu. Les "Black Blocks"» ont été maîtres du terrain dès le départ et la manifestation a été une espèce de fuite en avant«, a raconté Jacques Fernique, un élu régional écologiste venu au rassemblement. Les Black Blocks sont des groupuscules de jeunes Européens, dont la tactique est issue du mouvement autonome allemand des années 1980. leparisien.fr


admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités