Ansar al-Fath: Vingt ans requis contre Bourada

Déjà condamné pour son soutien logistique aux attentats de 1995 et jugé de nouveau pour avoir fondé à sa sortie de prison au début des années 2000 le groupe islamiste, Ansar al-Fath, qui militait pour le djihad armé. Le procureur Jean-Julien Xavier-Rolai a réclamé une "peine de neutralisation sociale" contre cet activiste musulman qui est en état de récidive légale, ce qui double la peine maximale encourue de dix ans pour l'"association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". Le magistrat a réclamé des peines entre trois ans de prison, dont deux avec sursis, et neuf ans contre les huit autres prévenus. En 1998, ce Français d'origine algérienne avait été condamné à 10 ans d'emprisonnement pour son rôle de premier plan dans l'organisation du réseau chargé de la réalisation des attentats de 1995. Voyant en lui un "docteur es manipulations, louvoyant entre sophismes et syllogismes", le parquetier a demandé au tribunal correctionnel de Paris de le condamner à 20 ans de prison, assorti d'une période de sûreté des deux tiers. Contre Kaci Ouarab, "l'opérationnel du groupe", et Kaïs Melliti, "homme de confiance" de Bourada, il a demandé neuf ans ferme, assortis d'une période de sûreté des deux tiers. Trois ans, assortis d'un mandat de dépôt, ont été requis contre "les apprentis" Stéphane Hadoux et Emmanuel Nieto, deux convertis qui, "au regard de la documentation retrouvée à leur domicile sont complètement fanatisés (...) et ont essayé de fabriquer des bombes". Par ailleurs, il a réclamé huit ans contre Samir Bouhalli, six contre Yassine Ferchichi, quatre contre Djamel Badaoui, "le financier", et enfin trois, dont deux avec sursis, contre Achour Ouarab. L'affaire était partie en juillet 2005 d'un fait divers crapuleux: l'agression d'un prostitué transsexuel. L'interpellation des trois agresseurs avait permis aux policiers de découvrir qu'ils commettaient ces agressions afin de financer un groupe islamiste baptisé Ansar al-Fath. Ils étaient alors remonté vers Safé Bourada qui aurait, selon eux, à sa sortie de prison, en février 2003, fondé Ansar al-Fath, un réseau se livrant au prosélytisme et au financement de la cause, notamment par le racket de prostituées. Vendredi, le représentant du ministère public a rejeté les arguments selon lesquels l'accusation ne tient que par les déclarations de M'Hamed Benyamina, arrêté en Algérie en septembre 2005 et dont les aveux auraient été obtenus sous la contrainte. Benyamina aurait alors évoqué des projets d'attentats contre le métro parisien, le siège de la DST et l'aéroport d'Orly. "Lorsque l'on veut vous faire croire que l'accusation a monté cette histoire à partir des déclarations d'un homme détenu dans des geôles infectes, c'est pure invention", a brocardé M. Xavier-Rolai, rappelant l'existence d'autres éléments comme ceux attestant de la participation de Kaci Ouarab "à un stage au Liban ayant pour but de commettre des attentats". "On ne peut pas dire que ce sont les prostituées qui financent Oussama Ben Laden", ni essayer de rattacher Bourada à des attentats projetés en France, réagissait Me Alexandre Duval-Stalla. Depuis le début, son client reconnaît soutenir les actions violentes dans les terres de jihad, comme l'Irak ou l'Afghanistan, mais pas en Europe, relevait-il, martelant que dans ce dossier, "Benyamina est le seul à avoir indiqué le nom des cibles en France". Vingt ans, "c'est une peine d'exclusion sociale, mais pas une peine utile", concluait-il. Le tribunal devait mettre sa décision en délibéré.


admin
Copyright cabinetsavocats.com

ACTUALITÉ:

Mozilla, Google et Apple soutiennent Microsoft contre le gouvernement fédéral
Les grands noms du web s’opposent aux obligations de silence imposées par la justice américaine lors de l’accès aux données des internautes. Apple, Google et Mozilla montent au front. ...
Lloyds Banking Group supprime 3.000 emplois supplémentaires
La banque britannique va fermer 200 agences de plus. Depuis le début de l’année, les suppressions d’emplois atteignent près de 10% de l’effectif total. ...
Indemnité de licenciement, de congés payés, de préavis: le calcul
Les indemnités de licenciement que l'employeur doit verser à un salarié licencié sont une source fréquente de litiges aux Prud'hommes. Ce qu'il faut savoir pour bien calculer ses indemnités et ...
L'affaire Baupin, grave ou pas?
Dans la foulée des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles contre Denis Baupin, d'autres femmes prennent la parole. Une élue LR des Yvelines affirme avoir subi des remarques sexistes. ...
Magistrats, greffiers et avocats du tribunal de Bobigny demandent plus de moyens et menacent d'attaquer l'Etat
Délais insoutenables, conditions matérielles déplorables : le barreau de Seine-Saint-Denis veut assigner l'État. ...
Yahoo! pourrait licencier jusqu'à 15% de ses effectifs
Le plan de restructuration de Yahoo prévoit la suppression de plus de 1 500 emplois, soit 15 % des effectifs de Yahoo. Les activités du groupe devraient se concentrer sur ...
La démission de la ministre de la justice, Christiane Taubira
Christiane Taubira a démissionné ce mercredi. La garde des Sceaux est remplacée à ce poste par Jean-Jacques Urvoas, un très proche de Manuel Valls. L'ancienne ministre de la Justice s'était ...
Renault va rappeler 15.000 véhicules
Suite aux dépassements des normes anti-pollution relevés sur certaines Renault va procéder au rappel de 15.000 véhicules afin de faire des réglages. ...
Voir toutes les actualités